Une boutique bien remplie !

 

En cette rentrée de septembre 2020, je suis ravie de vous annoncer que ma petite boutique en ligne est remplie de nombreuses nouveautés. 

 

Mais c'est aussi le moment de tourner la page du mohair et de cet élevage qui m'a permis de côtoyer les chèvres Angora quotidiennement pendant 5 ans. J'ai encore du stock de mohair et j'ai décidé de faire une braderie. J'ai gardé des pelotes pour me faire des pulls mais il m'en reste encore un peu. Alors pour ne pas laisser cette magnifique laine dans des boites en plastique, je vous la propose à moitié prix sur la boutique.

Vous trouverez toutes les bases que je proposais " à l'époque ". Plus une nouvelle que je n'ai jamais vraiment eu le temps de travailler ni d'en faire la promotion : Anadyr.

Anadyr c'est un fil composé à 60% de mohair et 40% de soie. Il ressemble à la base Céleste ( 60% kidmohair et 40% soie ) mais son métrage est légèrement plus gros. Parfait seul pour des tricots dentelle délicats,  il sera le parfait compagnon d'un fil fingering pour un pull chaud et doux avec un halo si caractéristique du mohair.

 

Pour les autres bases, vous les connaissez : Cocon, Nuage et Céleste. Ma préférence change au fil des saisons et des ouvrages. Vous pouvez imaginer un pull en Cocon car j'ai de nombreux coloris en quantité pull. Pour Nuage, il faudra être créatif et associer les couleurs ou choisir un ouvrage petit comme un bonnet ou des mitaines qui se suffisent d'une seule pelote. Céleste ( peut-être ma grande histoire d'amour avec cette fibre ) est comme son nom l'indique un rêve, un enchantement pour le regard, une gourmandise pour les aiguilles, un délice pour le corps. Misez sur les accessoires et vous serez léger et bien au chaud, enveloppé dans cet écrin de fibres naturelles.

Voilà pour ce que vous connaissez déjà!

 

Au rayon des nouveautés, je vous propose des flocons de laine bio de mes brebis. Cardée, lavée ( avec de la lessive de cendre que je fais ) et de nouveau cardée. LE rembourrage idéal de vos projets créatifs. J'ai beaucoup d'idée pour cette laine... Vous pouvez faire des coussins à aiguilles. Des doudous, des poupées, des peluches en tricot ou en crochet. Bref tout ce que vous souhaitez rond, moelleux, chaud et avec des fibres naturelles conviendra à cette laine. J'ai travaillé des toisons blanche pour l'instant mais mon troupeau étant d'une palette de couleur variée, je vais proposer plusieurs coloris!

 

Il y a toujours la rubrique Patrons qui se remplie petit à petit. Un nouveau patron de chaussettes devrait voir le jour dans l'automne. Restez connecté en vous abonnant au blog !

 

Prochainement, je vais également proposer des kits de couture pour la confection des petits coussins à aiguilles. Le matériel est prêt ( corde tressée, tissu prédécoupé et rembourrage ) ainsi que la collection pour cet automne, mais il faut encore que je fasse le patron avec toutes les photos, étapes par étapes. Et comme je travaille sur BEAUCOUP de choses à la fois ( la boutique, le jambon d'agneau, les plats cuisinés d'agneau, les peaux d'agneaux à tanner... oui ça fait beaucoup??? ) tout avance mais à petits pas. Le but étant d'étoffer cette partie de la boutique avec des patrons de doudous et de poupées en tissu. Pour que nos enfants jouent dans un monde meilleur.

 

Côté Mercerie, je suis heureuse de vous proposer des petits coussins à aiguilles que je confectionne dans mon atelier. Ces petits coussins ont été le point de départ de toute ma réflexion sur l'utilité ( symbolique? ) de la laine de mes brebis. Une transformation simple que je peux assurer seule et sans beaucoup d’investissements financiers au départ, une utilisation multiple et écologique qui réponds à mes valeurs d'une vie paysanne qui valorise le fait-main avec les produits de la ferme/nature. 

L'autre petite nouveauté , c'est les cannelés en pure cire d'abeille. Un apiculteur mets des ruches sur les terres de notre ferme et je lui prend de la cire d'abeille pour faire des bougies, des savons et des baumes. Mais j'ai découvert récemment en m'intéressant à la confection de poupée que cette cire d'abeille est traditionnellement utilisé par les couturiers-éres pour enduire le fil à coudre. Ce "cirage" permet au fil de ne pas s’emmêler sur lui-même, limite l'abrasion de par la couture et lui apporte solidité et fluidité. Et c'est très mignon! Et cela apporte l'odeur si particulière de la cire d'abeille.

Pour vous saupoudrer une autre idée : vous pouvez faire des crayons de couleur en cire d'abeille ! Je vais essayer de faire des crayons dans les coloris rose pour maquiller les poupées que je compte coudre. C'est sans fin d'avoir un esprit créatif et des mains qui ne s'arrêtent jamais... 

 

Et une dernière catégorie, je vous propose enfin mes Bulles Paysannes sur la boutique en ligne. Je vais être honnête avec vous, je n'ai absolument pas le droit au niveau de la réglementation européenne sur les cosmétiques de vous vendre ces savons! Cela fait plusieurs mois que je me renseigne pour le faire de façon légale. C'est un casse-tête au nom de la protection du consommateur. Je ne suis pas d'accord avec cela et je ne souhaite pas me résigner face à cet état des choses. Premièrement, je vous recommande d'acheter vos savons à des savonniers professionnels qui vivent de cette activité ( dans la légalité ! ). Je ne souhaite en aucun cas leur faire concurrence ( cela me paraît impossible ! ) mais je veux utiliser mon droit à la désobéissance civile ( c'est pourquoi je vous le dit en m'exposant ainsi à des poursuites judiciaires ). Si vous choisissez d'acheter mes savons, vous devez être en accord avec cette démarche militante et prêt à dire non aux réglementations qui ne favorisent qu'une industrie cosmétique polluante et dangereuse pour les humains et l'environnement. Tant d'idéaux dans un savon éphémère... Mais je vous le répète il existe des entreprises ( pas assez nombreuses mais comment pourrait-il en être autrement face à ce verrouillage du marché? ) qui ont besoin de votre soutien financier.

Vous pouvez acheter des produits contenant des ingrédients plus que douteux  de manière légale et mon savon ne le serait pas au regard de ces normes. Je ne suis pas d'accord. Nous pourrions faire le même parallèle pour la transformation fromagère et bien d'autres domaines je suppose. Je veux pouvoir utiliser le lait de mes brebis pour faire des savons que les gens apprécient ( déjà ). Mais je ne veux pas investir des milliers d'euros dans un laboratoire. Je veux me laver avec des ingrédients biologiques bons pour ma peau et respectueux de notre environnement. C'est pourquoi je vous les propose ici. Cela peut changer à tout moment... J'ai des recettes que je peux refaire mais la plupart du temps ce sont des éditions limitées. Cependant je reste convaincu que le bien être de la peau se trouve d'abord dans votre assiette et dans votre activité physique. Mon idée du savon est simple : lavant. C'est tout. Le simple fait d'utiliser des ingrédients de qualité et d'y ajouter du lait de brebis en fait un produit d'exception pour votre peau sans que cela relève du miracle ou d'un secret quelconque !

Ceci étant dit, je suis dans une démarche pour légaliser cette activité ( formation, aménagement, développement des recettes ... )!

 

Si vous me lisez encore, merci! Je crois que j'en ai fini...

 

Ah! Non. J'ai aussi dans l'idée de proposer des peaux d'agneaux tannées ( en Allemagne avec un tannage végétal ) pour faire des tapis pour bébé le " DOUXDODO "! Affaire à suivre! 

 

Merci et surtout n'hésitez pas à discuter avec moi via les commentaires, sur Instagram ou bien par mail! A très vite.

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Aurélie (mercredi, 02 septembre 2020 09:48)

    Tu as raison, pour tes savons. Surtout quand on sait que, souvent, mêmes les cosmétiques étiquetés "bio" ne le sont pas. Je préfère acheter un bon savon sans additifs douteux à une personne que je sais rigoureuse et authentique plutôt qu'à une grande entreprise qui se moque bien du bien-être de ses clients et qui n'éprouve aucun remords à les tromper. En plus, comme tu le dis, tu ne cherches pas à faire concurrence aux petits producteurs qui choisissent de s'étendre.

  • #2

    Chloé (lundi, 07 septembre 2020 19:25)

    Merci Aurélie de partager ce point de vue. Et tu as raison, il faut garder l'esprit critique même avec les labels.



Le contenu de Powr.io ne s’affiche pas du fait de vos paramètres des cookies actuels. Cliquez sur la politique d’utilisation des cookies (fonctionnels et marketing) pour accepter la politique d’utilisation des cookies de Powr.io et afficher le contenu. Pour plus d’informations, consultez la politique de confidentialité de Powr.io.
Le contenu de Powr.io ne s’affiche pas du fait de vos paramètres des cookies actuels. Cliquez sur la politique d’utilisation des cookies (fonctionnels et marketing) pour accepter la politique d’utilisation des cookies de Powr.io et afficher le contenu. Pour plus d’informations, consultez la politique de confidentialité de Powr.io.

Contact

 

 latelierfibrelaine@gmail.com