Dina : un design simple et élégant.

Une paire de chaussettes simple, élégante et rapide!

Voici mon tout premier patron de chaussettes! En anglais car je ne sais tout simplement pas tricoter en français!

Je suis ravie de vous présenter DINAmon tout premier design d'une collection de 5 patrons.

Inspirée par des deux écheveaux que j'avais en stock de Kathienchen Yarns et une session de teinture de trois autres écheveaux, j'ai imaginé cette collection pour mettre en lien mes héroïnes de livres préférées dans cette collection. Ces personnages littéraires m'ont beaucoup touchés à différentes étapes de ma vie.

 

Voici le premier patron inspiré par "Le livre de Dina" de Herbjorg Wassmo. Nous voici en pleine cavalcade entre les paysages grandioses du nord de la Norvège du début du XIX° siècle et les états d'âme de Dina.

 

Voici un court résumé :

A la suite d'un geste malencontreux, Dina ébouillante sa mère qui décède des suites de ses blessures. La fillette, rejetée par son père et élevée loin de lui, s'invente un monde à elle avec ses hallucinations et ses propres règles.

Pour ce débarrasser du colis encombrant, son père la marie toute jeune à l'un de ses amis qui se trouve être veuf. La belle ne se laisse pas emprisonner dans cette cage dorée, faisant fi de toute convenance, elle mène sa vie en toute indépendance, n'ayant peur de choquer ni sa famille, ni son entourage.

Dina la rebelle est aussi indomptable que son pur-sang, son inséparable Lucifer.

A la mort de son époux, elle va reprendre en main la gestion du domaine, sans pour autant s'assagir et rentrer dans le moule. Dina choque, fait envie, entraîne jalousie et convoitise.

Ce cœur indomptable, qui ne semble que froideur et dénué de sentiments trouvera-t-il les voies de l'apaisement ailleurs que lors de ses longues chevauchées, ses errances nocturnes et son osmose avec son violoncelle?

L'arrivée d'un visiteur va petit à petit l'éloigner de ses démons.

Mais est-elle prête à se soumettre ? Trouvera-t-elle enfin la personne à aimer ?

Dina , walkyrie, nous entraîne dans une folle chevauchée.

On l'aime pour son caractère, on la déteste .. pour son caractère. On vibre, aime, hurle avec elle.

 

Le point m'est venu en pensant aux moments qu'elle passe à jouer du violoncelle. Ou encore pendant ces chevauchées dans les paysages sauvages de Norvège. A cette époque où le chemin des femmes était tout tracé mais où leur volonté et leur courage défié cette vie sans espoir. A travers le cheminement de Dina on découvre une société, un microcosme, avec ses règles, ses habitudes, ses fantômes. Monde de glace et de vent, entre mer et montagne. Un lieu qui vit avec le mouvement des bateaux, plongé de longs mois durant dans l’étrange clarté du soleil de minuit. Herbjørg Wassmo nous entraîne dans une atmosphère unique à force de détails de la vie quotidienne, infimes et savoureux. Le goût des mûres jaunes, du vin de Madère, l’agitation des servantes en cuisine, l’omniprésente odeur de sel qui monte des entrepôts. Les paysages glacés et silencieux, et aussi les grandes tablées où résonnent les conversations politiques et parfois une musique profonde et grave quand Dina consent à partager quelques accords de violoncelle.

 

Pour réaliser cette paire de chaussettes, il vous faudra un fil à chaussette 100 grammes pour 365 mètres. J'ai utilisé le coloris Fiori sur la base High twist de Kathienchen Yarns (70 grammes pour le modèle photographié). Une paire d'aiguilles circulaires de 80 cm en taille 2.25mm. Un anneau marqueur. Une aiguille à repriser.

C'est une forme que j'aime particulièrement car ce talon est l'un des plus ajustés que je connaisse. Le gousset donnant de l'aisance pour le coup de pied. Et le petit détail qui change tout, des mailles torses pour les côtes 3/2 sur le haut de la jambe. 

C'est un patron relativement simple et qui monte très vite, ou plutôt qui descend très vite vers la pointe. J'avais prévu une couleur contrastante pour le talon et la pointe mais j'ai tricoté tellement vite que j'ai oublié de changer de couleur!! Mais c'est une option que vous pouvez choisir. Pour ma part, je vais me faire une autre paire de chaussette avec les restes de laine de toute la collection... Et pourquoi pas imaginer un patron bonus?!

 

A vos aiguilles, prêt, tricotez!!!

 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    cloc (jeudi, 14 mai 2020 09:19)

    très joli design, et tu m'as donné envie de lire les aventures de Dina!

  • #2

    emilie (jeudi, 14 mai 2020 23:01)

    en anglais? que je suis triste, je suis nulle en anglais... penses-tu faire une version française un jour?