Ma machine à tricoter circulaire

 Comme vous le savez, l'une de mes passions est de tricoter des chaussettes, à la main ou à la machine, en dentelle ou en jacquard, pour moi et pour les autres. Et j'ai depuis peu la chance de découvrir un nouvel outil incroyable!! Une machine à tricoter circulaire, spécialement pour des chaussettes. 

 

Revenons un peu en arrière. L'un de mes premiers tricot (après l’inévitable écharpe en côtes) fut une paire de chaussettes, il y a 7 ans. Depuis j'ai exploré ce domaine en lisant, regardant, écoutant, tricotant autant que ma vie professionnelle et personnelle me le permettaient. Et je ne suis toujours pas arrivée à faire le tour du sujet. J'ai bien assez de chaussettes pour moi (et mon compagnon) alors j'ai commencé à vouloir en offrir. Mais en les tricotant à la main, je ne pouvais pas faire plaisir à toutes les personnes auxquelles je pensais. J'ai donc cherché pour faire des chaussettes sur ma machine double fonture (Erka 85) il y a quelques mois. 

J'ai été sur le site Ravelry pour trouver des patrons de chaussettes tricotées à la machine. Il y avait quelques modèles (beaucoup moins que ce qui est proposé en tricot main) et certains d'entre eux avaient la mention abrégée "CSM". Je n'ai pas compris dans un premier et n'ai pas approfondi le sujet. 

 

J'ai trouvé un tutoriel très bien expliqué (en anglais) avec des vidéos associées. J'ai donc commencé à essayer de faire une chaussette sur ma machine. Après quelques ratés, maille perdue, fil cassé, chariot qui bloque, j'ai pu tricoter une chaussette. J'ai décidé de tricoter des chaussettes sur ma Erka pour toute la famille! 

 

Pour vous expliquer un peu le processus voici les grandes étapes.

Je commence à tricoter le haut de la jambe (à plat) sur les deux fontures pour faire des côtes (un point élastique qui permet un maintien idéal de la chaussette), ensuite on joint cette partie pour former un cercle. Et puis on tricote le reste de la jambe, le talon en rangs raccourcis, le pied et la pointe (qui est identique au talon). Une fois terminé, il ne reste plus qu'à coudre le haut de la jambe au niveau des côtes. Cela fait des chaussettes très agréables et c'est rapide à faire.

 

Quand ma famille et mes amis m'ont offert Lena (ma machine circulaire), j'appréhendais un peu la prise en main. Car ce fut un chemin long et laborieux sur mes machines à tricoter "normales".  Mais je dois dire que cette machine et moi sommes reliées!!! Avec les connaissances que j'ai sur les autres machines à tricoter, le début fut un jeu d'enfant. J'ai bien lu le manuel et je me suis lancée avec le patron offert avec la machine. 

 

Oh, quelle merveille!!!

 Tout est beau dans cet outil. Les aiguilles qui travaillent, le compteur et son petit clic à chaque tour, les mailles qui se forment et descendent le long du cylindre, la poignée douce et ergonomique, le son ... Tout est parfaitement fonctionnel, simple et efficace. J'adore ce genre de machine. J'aime travailler sur des outils qui créent un produit fini "rapidement" sans électricité. Les machines à coudre à pédale, les rouets, les pelotoneuse, et les machines à tricoter! 

J'ai regardé récemment une vidéo sur l'histoire de la machine à tricoter circulaire, je vous mets le lien si le sujet vous intéresse.

 

C'est un véritable plaisir de travailler sur cette machine. Elle trône fièrement sur son petit meuble dans mon atelier. Elle était sur mon bureau au début mais ce n'était pas une place pratique. J'ai donc décidé de faire un meuble spécialement pour Lena! Je me suis lancée un dimanche matin et en deux heures j'ai pu faire ce petit meuble. Il n'est pas parfait mais très pratique! Et c'est l'essentiel pour moi.

Voilà vous en savez un peu plus sur mon nouvel outil. Je risque de vous en parlez souvent!