Nos projets en 2018

 

Cette année est l'année de mes trente ans! Et depuis presque dix ans je travaille avec des animaux et ma passion pour l'élevage est toujours aussi forte. Je ne peux pas vraiment dire que je la ressent au quotidien comme celle pour le tricot qui est plus "palpable", mais cela fait partie de moi. Sans même y penser ou vraiment réfléchir sur ce sujet, je sais que je suis faite pour ça!

 

Par contre là où je réfléchis c'est le type d'élevage, le lieu où l'on souhaite s'installer, la grandeur de notre activité... Et en ce moment je pense beaucoup à cela. Je ne sais pas si c'est la nouvelle année ou une nouvelle décennie qui commence ou si au bout de trois ans sur cette ferme  j'ai besoin d'un nouvel élan, d'un projet avec des perspectives très excitantes?

 

Comme vous le savez, nous sommes installés (mon compagnon et moi ) en Limousin, sur une petite ferme de 35 hectares, certifiée en Agriculture biologique. Nous avons quatre ateliers qui nous permettent de vivre. Nous avons un hectare de maraîchage, un hectare de verger de pommier, 70 brebis Limousines pour la production d'agneau d'herbe et 40 chèvres Angora pour la production de mohair. Nous aimons cette diversité , ce système complet et presque autonome. C'est aussi très intéressant et jamais ennuyeux de gérer une ferme aussi diversifiée. 

 

Au fil des ans, les idées changent, les opportunités nous poussent à faire des choix. Nous sommes en train de complètement modifier le verger et nous travaillons sur un important projet "MOUTONS". L'Atelier chèvres Angora ne devrait pas changer beaucoup ni le maraîchage, à part quelques améliorations  pour le bien-être de chacun!

 

Mais le gros projet qui occupe notre esprit c'est l'agrandissement de l'atelier ovin. J'aimerais augmenter le troupeau avec deux races de moutons qui ont des bonnes qualités bouchères pour continuer la production de viande d'agneau d'herbe mais aussi qui possèdent également des bonnes qualités lainières!!! Vous voyez où je veux en venir?? J'imagine une boutique remplie de pelotes de laines de mes moutons et des chèvres, et faire des fils en mélange... Je veux travailler le plus localement possible (avec la filature Fonty) avec un fil de notre ferme uniquement (contrairement à notre mohair qui est mutualisé avec tous les éleveurs de la coopérative de transformation). Je veux concevoir,  imaginer un fil spécial pour les chaussettes, avec de la laine de mes moutons et un peu de mohair. Un fil solide, doux et cent pour cent Limouzy!

 

C'est un gros projet, sur le long terme, qui demandera du temps, de l'argent et beaucoup d'énergie  mais j'espère que ce rêve deviendra réel un jour!

 

Un autre projet qui me tient à cœur, c'est de me perfectionner en tricot-machine pour pouvoir transformer un peu plus par moi-même. J'ai envie de vendre très localement des écharpes, bonnets, mitaines, cols et peut-être des chaussettes! J'aimerais faire découvrir les propriétés de la laine aux enfants (et aux parents!), éduquer et transmettre les connaissances et l'amour que j'ai pour cette matière et les animaux qui l'a produisent. 

Je me suis penchée ces derniers mois sur le tricot-machine et je suis contente de pouvoir finir un ouvrage "rapidement". Ce nouveau savoir a ouvert des perspectives très intéressantes. Je peux tricoter des échantillons qui permettent de mieux visualiser la texture, la couleur, le tombé d'un fil. Et puis en creusant le sujet, j'ai découvert qu'il existe des machines spécialement conçues pour tricoter des chaussettes! J'aimerais proposer des chaussettes pure laine tricotées à la ferme... Bon ok, les projets commencent à se transformer en rêves!! 

 

Mais soyons fous!!

Un autre projet/rêve qui me trotte dans la tête depuis un moment, c'est remplacer mes articles de blog par un podcast! Je me souviens quand j'étais petite, j'allais à l'office du tourisme prendre les prospectus. Je les ramenais chez moi. Je m'installais à mon bureau et je faisais semblant de faire de la radio! J'imaginais une émission où je partageais avec les gens le programme des événements de ma région, où je leur faisais découvrir les lieux touristiques... J'inventais même un mini-journal avec des informations plus farfelues les unes que les autres. Tout ça pour dire que peut-être cette année je vais me lancer dans cette nouvelle aventure! Je vous en parlerai plus dans un prochain article...