Mettez de la couleur

 

      Je ne sais plus où j’ai trouvé cette astuce, sûrement lors d’une de mes balades sur un blog de tricot ou sur Ravelry, mais je voulais la partager avec vous, car cela est très utile. S’il vous arrive de tricoter des patrons un peu compliqués et notamment des patrons avec beaucoup de torsades, il est très utile de mettre un peu de couleur sur vos diagrammes. 

     

     J’aime beaucoup les torsades, notamment avec le mohair, mais les patrons et les motifs sont parfois si subtils qu’il est difficile de tricoter le rang et suivre correctement les explications. Je suis quelqu’un de très visuel, déjà à l’école je faisais des fiches, car recopier et visualiser me permettait de retenir. J’ajoutais de la couleur ! Mais ça, ça vient plutôt de ma tendance à accumuler les crayons (et les cahiers...). Des codes couleur. Je m’en sers encore aujourd’hui dans ma gestion quotidienne de la ferme. Alors, quand j’ai vu cette astuce, je me suis dit : mais oui !

     

     Alors, munissez-vous de feutres (ou de crayons de couleur) et coloriez ! Avec ces couleurs, vous pourrez codifier votre diagramme de manière ludique et attractive. Au lieu de chercher à quoi correspond le symbole penché à droite avec le point en haut, vous saurez tout de suite. Orange : torsade à droite. Ça marche pour moi. Et puis annotez vos patrons. Au début, j’aimais laisser les feuilles vierges, "propres", mais maintenant je note, je griffonne, je gribouille ! J’aime noter la date où j’ai commencé, la laine que j’utilise, le type d’aiguille (en bois, circulaire) et la marque. Et puis au fur et à mesure, je note mes impressions, mes sensations. Surtout pour les chaussettes, parce qu’il m’arrive souvent de tricoter plusieurs fois un patron de chaussettes, c’est si rapide. J’aime aussi annoter les patrons de châles, surtout quand je travaille avec ma laine. Et puis, avec le temps et l’expérience, vous saurez ce que vous préférez. Un certain type d’augmentation ou de diminution. 

 

     Voilà pour le petit conseil tricot. J’espère qu’il vous sera aussi utile qu’à moi. Et si vous le saviez, partagez-le à vos tricopines ! 



Écrire commentaire

Commentaires : 0